Qu’est-ce que la vigilance météo ?

La vigilance météo a été mise en place par Météo France à partir du 1er octobre 2001 suite à de nombreux phénomènes météorologiques mémorables qui ont été dévastateurs en décembre 1999. Souvenez-vous, deux tempêtes se sont abattues sur la France et ont frappé de plein fouet en faisant de nombreuses victimes et dégâts matériels. À l’époque la communication vers le grand public de ces phénomènes n’était pas aboutie et adaptée, le signal n’était pas clair et les consignes de sécurité manquaient. C’est pourquoi la vigilance météorologique a été créée ! Conçue dans le but d’informer la population des dangers de l’arrivée de phénomènes météorologiques importants, des conséquences ainsi que du comportement à adopter lors de ces derniers. Les possesseurs de station de météo peuvent également suivre ces phénomènes sur leur appareils.

vigilance météo

Météo France a mis en place une carte de vigilance météo accessible sur les plateformes internet de l’organisation ou sur les applications mobiles Météo-France qui est actualisée régulièrement (minimum deux fois par jours) et qui permet de suivre les prévisions et phénomènes sur les prochaines heures dans chaque département.

À quoi sert une vigilance météo et comment ça marche ?

En dehors de l’information à la population, la vigilance météo va servir au suivi des données par les services de sécurité civile et les autorités sanitaires qui pourront mettre en place des alertes ou des plans d’actions et d’interventions suite à certains événements majeurs. Cette vigilance va permettre de prévoir des comportements à mettre en place lors de l’arrivée de ces phénomènes.

La vigilance météo va se traduire par des couleurs représentées sur une carte de la France mise à jour toutes les 12 h minimum, ces couleurs représentent un niveau de danger ainsi que les conséquences probables à venir. Depuis 2001, 9 phénomènes sont surveillés et pris en compte dans la mise en place de la carte de vigilance : vent violent, orages, neige-verglas, canicule, grand froid, pluie-inondations, inondations et vagues submersibles.

Les couleurs des différents niveaux de vigilance météo

Il existe quatre couleurs qui vont permettre d’évaluer les niveaux de vigilance : le vert, le jaune, l’orange et le rouge.

  • La vigilance verte : elle traduit une situation habituelle sans aucune mesure à prendre et aucun danger à l’horizon.
  • La vigilance jaune : il faut rester attentif à la situation météorologique puisque certains phénomènes courants comme un mistral, un orage d’été ou une forte houle sur des côtes peuvent devenir dangereux dans certaines situations surtout si vous pratiquez des activités sensibles à la météo et en extérieur. Il faut rester connecté et suivre l’évolution du phénomène.
  • La vigilance orange : ce niveau de vigilance demande beaucoup de prudence et de rester alerte et vigilant des phénomènes météorologiques nous entourant. Dans ce genre de vigilance, il faut rester informé de l’évolution et suivre les consignes émises par les autorités ou les médias publics. Le danger est plus présent et la prudence est très importante. Lors de ce type de vigilance, il est important d’éviter l’utilisation des téléphones ou des appareils électriques.
  • La vigilance rouge : elle représente le plus haut niveau de vigilance (4) et demande une prudence absolue puisque des phénomènes météorologiques dangereux et de très hautes intensités sont prévus. Il faut rester très informé de l’évolution de la météo et suivre impérativement les instructions émises par les autorités. Tous les déplacements sont déconseillés ainsi que les sorties en montagne ou à la mer.

La carte de couleur est accompagnée de pictogramme qui traduit le type de phénomènes attendus : vent violent, vague submersion, pluie inondation, inondation, orages, neige et verglas, avalanches, canicules et grand froid.

Quels comportements adoptés pour quels niveaux de vigilance ?

Lors d’une vigilance jaune, des actions simples sont requises et certains comportements sont attendus par la population lors de la pratique d’activité extérieure.

Concernant les vigilances orange et rouges, des comportements très précis sont préconisés par les autorités et Météo-France en fonction du phénomène attendus :

Vents violents et/ou orages

Sont concernés les vents atteignant une vitesse de plus de 100 km/h dans les terres et 80 km/h sur les côtes, ce niveau de mesure va évidemment différer en fonction des régions. Un orage quant à lui est la combinaison de tonnerre et éclair et peut être accompagné de phénomènes joints comme de la grêle, du vent…

Vigilance orange

  • Limiter les déplacements
  • Limiter la vitesse en voiture
  • Ne pas se balader sur les côtes et en forêt.
  • Ne pas monter sur les toits d’habitations
  • Être vigilant à la chute éventuelle d’objets en ville
  • Fixer les objets sensibles au vent
  • Éviter l’utilisation d’appareils électriques
  • Ne pas s’engager sur une voie immergée ou descendre en sous-sol

Vigilance rouge

  • Rester chez soi
  • Écouter les stations de radios locales
  • Si un déplacement est obligatoire, éviter les secteurs forestiers et informer ses proches de son déplacement
  • Ne pas monter sur les toits d’habitations
  • Être vigilant à la chute éventuelle d’objets en ville
  • Fixer les objets sensibles au vent
  • Surveiller la montée des eaux si vous habitez proche d’un environnement inondable
  • Prévoir des moyens d’éclairage de secours
  • Éviter l’utilisation d’appareils électriques
  • Ne pas s’engager sur une voie immergée ou descendre en sous-sol
  • Prendre des précautions pour ses biens pouvant être immergés en cas de montée des eaux.

Pluie-inondation et/ou inondations

Une pluie inondation est une pluie sur une courte durée qui peut être la conséquence d’une quantité très importante d’eau. Une inondation quant à elle peut résulter de la montée des eaux d’une rivière, d’un lac ou autre suite à de fortes pluies.

Vigilance orange

  • Bien connaître la situation avant de prévoir un déplacement ou une activité extérieure
  • Ne pas s’engager sur une voie immergée ou non loin d’un cours d’eau
  • Suivre les consignes de sécurité des autorités
  • Éviter les sous-sols
  • Mettre à l’abri ses biens d’une éventuelle montée des eaux

Vigilance rouge

  • Rester chez soi, éviter les déplacements
  • Ne pas s’engager sur une voie immergée ou non loin d’un cours d’eau
  • Suivre les consignes de sécurité des autorités
  • Éviter les sous-sols
  • Mettre à l’abri ses biens d’une éventuelle montée des eaux
  • Rester informer de la situation
  • Prévoir des moyens d’éclairage de secours et des réserves d’eau potable

Vague submersion

La vague submersion est caractérisée par une élévation du niveau de l’eau au-dessus de celui de la mer. Elle peut être dû à une grande marée, une forte houle ou à un passage d’une tempête.

Vigilance orange

  • Rester informer de la situation
  • Éviter de circuler au bord de l’eau ou si obligation le faire en grande précaution
  • Ne pas s’engager sur une route déjà inondée
  • Pour les habitants en bord de mer : fermer les portes, fenêtres et volets, protéger vos biens et prévoir des denrées de secours.
  • Ne pas s’engager en mer ou éviter de pratiquer des activités nautiques
  • S’éloigner des structures exposées aux vagues

Vigilance rouge

  • Rester informer de la situation
  • Éviter de circuler au bord de l’eau ou si obligation le faire en grande précaution
  • Ne pas s’engager sur une route déjà inondée
  • Ne pas s’engager en mer
  • Activité nautique interdite
  • Ne pas revenir vers les côtes si déjà en mer
  • S’éloigner des structures exposées aux vagues
  • Pour les habitants en bord de mer : fermer les portes, fenêtres et volets, protéger vos biens, prévoir des denrées de secours, surveiller la montée des eaux et prévoir une sortie de secours pour accéder au toit, se préparer à une éventuelle évacuation.
  • S’éloigner des structures exposées aux vagues

Grand froid ou canicule

Le grand froid est une baisse fulgurante des températures en dessous des normales de saison sur une période de plus de deux jours, à contrario la canicule est une montée très importante de la température au-dessus des normales de saison sur une longue période.

Les comportements à adopter sont les mêmes en cas de vigilance orange ou rouge :

  • Ne pas s’exposer au froid ou à la chaleur de façon prolongée
  • Éviter les sorties la nuit lors de grand froid et la journée lors de canicule
  • Se protéger des chocs thermiques
  • S’habiller de façon adéquate lors de grand froid, ne pas garder de vêtements humides et porter des vêtements légers lors de canicule
  • S’alimenter convenablement (boissons chaudes en grand froid ou beaucoup d’eau lors de canicule.
  • Ne pas utiliser de cuisinière ou brasero pour se chauffer et utiliser un ventilateur ou une climatisation au moins 2 à 3 heures par jour lors d’une canicule.
  • Ne pas boucher les entrées d’air du logement et l’aérer quelques minutes par jour
    S’informer de l’état des personnes fragiles et leur rendre visite
  • Fermer volets, rideaux et fenêtres
  • Lors de canicule, se mouiller le corps plusieurs fois par jour et limiter les activités physiques.